La recherche en musique sacrifiée par le ministère de la culture

Comme la Société Française d’Ethnomusicologie (SFE), la Société Française d’Analyse Musicale (SFAM) et la Société Française de Musicologie (SFM), le Groupe Spécialisé d’Acoustique Musicale (GSAM) de la Société Française d’Acoustique (SFA) verra son financement coupé de sa totalité à partir de l’année prochaine.

A partir de cette date il lui sera très difficile de continuer l’organisation de journées thématiques, congrès et autres événements, et impossible de soutenir la participation de jeunes chercheurs à des congrès.

Même si la recherche en acoustique musicale ou en science de la musique continueront à exister, le lien avec les musiciens, luthiers et pédagogues de la musique se verra très affaibli par ce désinvestissement.

Le GSAM soutien et appelle ses membres à signer la pétition lancée par la SFE et la SFAM.